Châtelet : un camion trop grand pour la petite rue (Video)

Châtelet : un camion trop grand pour la petite rue (Video)
2 images
Châtelet : un camion trop grand pour la petite rue (Video) - © Tous droits réservés

Un camion transportant de longues canalisations s'est retrouvé coincé en négociant un tournant à 90° dans la petite rue de Loverval à Châtelet. Le conducteur de l'engin, un hollandais, induit en erreur par son GPS, tentait de retrouver son chemin et s'est engagé dans une voierie trop étroite en regard de la longueur de son chargement.

La technologie, si utile souvent, peut aussi parfois jouer de bien mauvais tours. C'est ce qui est arrivé ce matin à un conducteur de poids lourd hollandais.

Egaré sur la route du chantier où il devait livrer d'énormes et longues canalisations métalliques, l'infortuné batave a aveuglément suivi les indications que lui donnait son GPS pour retrouver le droit chemin. Il s'engage alors dans l'étroite rue de Loverval, à Châtelet. Voulant rejoindre une voierie plus adaptée au gabarit de son engin, il tente un peu plus loin de tourner à droite, à 90°, dans la rue des Houilleurs, une rue plus étroite encore. Et là, bardaf, l'arrière du convoi se déporte légèrement et vient traîner et griffer la façade d'une maison. Le camion stoppe et l'extrémité d'une des canalisations vient se bloquer dans le coin d'un des châssis de l'habitation. Plus question de bouger au risque de provoquer des dégâts plus importants encore.

Il faudra l'intervention des pompiers de Charleroi pour disquer une partie de la canalisation et permettre au camion de poursuivre sa manœuvre sans causer d'autres dommages. Les rues de Loverval et des Houilleurs ont été fermées à la circulation pendant toute la durée de l'opération. Le dispositif était levé à 14h. Les dommages à l'habitation sont réels mais pas irrémédiables. La stabilité du bâtiment ne semble pas être menacée.

 

Pour que cela n'arrive plus

Les canalisations transportées par le poids lourds proviennent du port d'Anvers. Il s'agit d'anciennes canalisations de gaz en acier, enrobées d'un produit de type goudron qui les protège de la corrosion. Ces anciennes canalisations doivent être traitées par l'entreprise Comet Sambre, l'entreprise de Châtelet spécialisée dans le recyclage des matériaux ferreux.

Le camion n'était pas perdu. Il se trouvait bien sur le chemin "normal" qui devait le mener chez Comet Sambre. Le problème, c'est que cet itinéraire "normal" est actuellement barré par des travaux. Des travaux dont le GPS, manifestement, n'avait pas connaissance. La suite est connue.

Dans les semaines qui viennent, ce sont une centaine de camions transportant de telles canalisations qui sont attendus à Châtelet, en provenance du port d'Anvers. Pour que la situation ne se reproduise plus, le Commissaire Eric Debrabander de la zone de police Aiseau-Châtelet-Farciennes va donc prendre contact avec le transporteur charger de ces transferts afin que soit défini et respecté un itinéraire alternatif adapté, tant que dureront le travaux sur le chemin renseigné par les GPS.

Nicolas Rondelez et Benoît Isbergue

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK