Charleroi veut redynamiser son administration

Charleroi va engager 70 personnes pour renforcer son administration.
Charleroi va engager 70 personnes pour renforcer son administration. - © Flickr – ElArch

Il y a quelques jours, la majorité carolo a annoncé avoir fait de la dynamisation de son administration l’une de ses priorités. Un plan d'embauche de 70 personnes y sera d’ailleurs consacré. Pourquoi cette décision ? Dans quel état est réellement cette administration carolo, quelques années après les affaires qui avaient décapité plusieurs de ses services ? Et comment la Ville entend-elle la remettre sur les rails ?

Première étape : la désignation, dès l'été dernier, d'une équipe de choc. Une dizaines de personnes autour d'un nouveau secrétaire communal, Olivier Jusniaux (un habitué des coulisses des pouvoirs publics). A l'époque, c'est Paul Magnette lui-même qui le convainc de prendre la barre du paquebot carolo. "Ce bateau est immense. Il représente 3700 agents sur un nombre d’implantations considérables, décrit Olivier Jusniaux. Et cela ne se change pas en deux coups de cuillère à pot. Il faut donc absolument considérer les changements sur un temps long. Cela n’a pas de sens de tout révolutionner en quelques semaines. C’est d’ailleurs impossible. Ce serait mentir aux politiques et aux citoyens."

3700 agents en effet, dispersés sur près de 50 implantations aux quatre coins de la Ville. Des services pour la plupart restés traumatisés par la gestion très politisée et à l'emporte-pièce qui prévalait jusqu'il n'y a pas si longtemps. Objectif : restaurer la confiance. Confiance dans les chefs, confiance en soi, il faut sécuriser... "Sécuriser l’ensemble des procédures, des processus pour que chaque agent soit de nouveau dans un contexte où il est serein au travail, et où le politique peut de nouveau réinstaurer sa confiance dans le fonctionnement administratif."

L'administration carolo a reçu son plan d'embauche : 70 personnes seront recrutées en deux ans (des employés, des ouvriers, des cadres). Ils iront renforcer les services où cela sera utile. Pour aider à remonter la pente, pas à pas. "On s’est placé dans la perspective de petites victoires au quotidien. Et d’avancer dossier par dossier vers un objectif intangible : l’amélioration du service au citoyen."

En restaurant la qualité de ses services, Charleroi compte bien, c'est tout le bénéfice attendu, redorer son blason.

Alain Vaessen

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK