Charleroi : un projet d'habitat groupé au pied du terril du Sacré-Français

Le propriétaire du site du terril du Sacré-Français veut y construire 350 logements
Le propriétaire du site du terril du Sacré-Français veut y construire 350 logements - © rtbf-Grégory Fobe

L’entreprise Valimo, actuel propriétaire du site du Sacré-Français à Lodelinsart veut y bâtir 350 logements : des appartements et des maisons sont prévus sur une surface de 10 hectares au pied du terril qui lui est en zone verte et donc non constructible. Il pourrait toutefois être envisageable d’y aménager un potager collectif ou encore un petit vignoble ; tout dépendra de ce que souhaiteront les futurs habitants qui dès le début sont invités à participer activement à ce projet immobilier alternatif. Des premiers ateliers participatifs destinés à le présenter et le faire mûrir viennent d’ailleurs d’être organisés. L’idée est d’envisager des logements groupés avec des espaces privés mais aussi collectifs. Les personnes intéressées par le concept pourraient acquérir un bien ou accéder à la propriété en achetant des parts de coopérateurs qui seront éventuellement revendues par la suite.   

La ville de Charleroi soutient la démarche et a déjà donné un accord de principe. Les premiers logements pourraient déjà sortir de terre dans 2 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK