Charleroi : suite de l'aménagement des quais du bord de Sambre et de la gare

Après la rive gauche, c’est la rive droite de la Sambre qui va être réaménagée, ainsi que l’esplanade de la gare ! La Région Wallonne, le Port Autonome et la Ville de Charleroi ont travaillé de concert pour proposer un plan d’aménagement des lieux. Concernant les quais, le Port Autonome de Charleroi porte le projet des quais rive droite et la Ville, l’achèvement des quais rive gauche. Côté droit, les quais seront rabotés et l’accès à la rivière sera élargi, ce qui aura pour effet de dégager la vue sur l’eau. Un parc sera aménagé le long des berges. Dans ce nouveau paysage, la priorité sera accordée à une mobilité douce et active et les déplacements seront interdits aux véhicules, à l’exception des transports en commun et des taxis. La voirie passant devant la gare sera donc en partie supprimée et végétalisée. Un nouveau tracé RAVeL reliera le halage aux ponts, à la gare et à la ville. Il permettra aux cyclistes une traversée de Charleroi en évitant tout carrefour. Des ambiances lumineuses seront créées, avec d’une part un éclairage continu et confortable dans le parc, et d’autre part des mini-projecteurs LED pour tracer le halage dans sa longueur.

Concernant le pôle multimodal, l’esplanade de la gare est portée par la Ville et la gare des bus par l’OTW et va être complètement reconfigurée. Cet espace est dédié prioritairement aux mobilités actives, piétons et cyclistes, avec un passage du métro léger. Sur son bord nord, en limite entre l’esplanade et les quais, une voie de circulation subsistera, réservée aux bus, taxis, livraisons et véhicules de secours. Outre la mise en valeur des vues vers le centre-ville et la Sambre, ce dégagement visuel améliorera la sécurité et le confort de tous les usagers. Les véhicules privés ne pourront désormais plus circuler sur le quai de la Gare du Sud. Toutes les voiries seront réservées aux transports publics et partiellement aux taxis. Un réaménagement complet du carrefour constitué de l’avenue Paul Pastur (N53), de la rue de Marchienne (N579), de la sortie du R9, de l’accès au pont Olof Palme et de l’accès à la gare des bus est également prévu. A terme, il permettra aux bus en direction de la N53 d’éviter ce carrefour. Une nouvelle gare des bus sera aménagée de manière à sécuriser et améliorer l’accessibilité aux bus lors des embarquements et débarquements (cela nécessitera la démolition du bâtiment d’accueil TEC existant et la construction) de 2 nouveaux bâtiments.

Le budget total (hors travaux SNCB/Infrabel pour le passage sous voies) s’élève à 25,4 millions d’euros, dont 6,2 proviennent des fonds Feder. Les travaux devront être terminés fin décembre 2023 pour respecter les exigences européennes.

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK