Charleroi : sanction de la ville à l'égard de Brigitte Dorckens

Brigitte Dorckens
Brigitte Dorckens - © rtbf.be

A huis-clos, le Conseil communal de Charleroi a décidé, hier soir, d’une sanction à imposer à l'ancienne directrice des plaines de jeux de la ville. Cette sanction fait suite à des faits avérés et prouvés par la justice : à savoir la mise en place d’une "caisse noire".

Brigitte Dorckens n'a pas échappé à la sanction. Elle a été rétrogradée. Cela veut dire que son salaire est revu à la baisse. Et pour cela, les partis de la majorité ont décidé de ne s'appuyer que sur les faits avérés et prouvés c'est-à-dire la mise en place d'une "caisse noire".

Mais Brigitte Dorckens s'est-elle enrichie personnellement avec cette caisse ? Là, la majorité n'a pas pu se baser sur des preuves concrètes. Et le conseil a donc décidé de laisser la justice trancher ce point précis. La majorité semble donc avoir trouvé un accord apaisant. Ca n'a pas toujours été le cas. On se souviendra ainsi qu’en mars dernier le bourgmestre de Charleroi, Jean-Jacques Viseur, avait menacé de démissionner quand le conseil avait rejeté ses propositions de sanctions.

Mathieu Van Winckel, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK