Charleroi s'associe à six autres villes européennes pour fonder un réseau

Les différentes villes partenaires situées sur une carte
Les différentes villes partenaires situées sur une carte - © Centrality of territories

Bergame, Beauvais, Cambridge, Gérone, Lübeck ou Santander : voilà les noms des nouvelles villes partenaires potentielles pour Charleroi. La Ville vient de décider qu'elle allait jouer le jeu un peu compliqué de ce partenariat dont tout le monde espère qu’il rapportera gros.

Le nom de ce projet international est en anglais et il est relativement incompréhensible : " Centrality of territories ". Mais on peut le traduire, en gros, comme "association de territoires pour construire un réseau européen à plusieurs niveaux".

En fait, le but est de faire en sorte que des villes, qui ont un peu le même genre de caractéristiques et qui se reconnaissent comme telles, s'allient pour former un réseau où elles s'épauleront l'une l'autre. Une sorte de jumelage XXL du 21e siècle.

C’est la cité de Bergame, en Italie, qui s'est attelée à la tâche, et qui a identifié six villes qui ont, comme elle, un centre-ville ouvert à l'art, des formations universitaires, un aéroport et une autre grande ville à proximité comme Milan pour elle.

Cela donne, pour un réseau à construire : Bergame, Beauvais (près de Paris), Cambridge (près de Londres), Gérone (à proximité de Barcelone), Lübeck (à côté d'Hambourg), Santander (près de Bilbao) et Charleroi, forcément à quelques kilomètres de Bruxelles.

Le projet n'en est plus à ses balbutiements. On s'est déjà vu et on s'est promis, par exemple, de s'échanger des données et des étudiants. Mais il s'agit maintenant de faire bloc entre aéroports pour attirer ou retenir une compagnie par exemple, d'informer les touristes de passage sur les villes partenaires, de comparer les développements urbains et de profiter des expériences des uns et des autres. Bref : former un réseau.

Voilà une initiative qui est prometteuse mais qui est aussi un défi à relever. Celle-ci se veut un projet qui rapporte en s'alliant, par exemple, pour effectuer une demande de subsides européens.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK