Charleroi : réorganisation des services au public de rue

Accueil soirée, Carolo Rue, Activ'Action, services de santé mentales sont installés dans ce bâtiment de la rue du Spinois.
Accueil soirée, Carolo Rue, Activ'Action, services de santé mentales sont installés dans ce bâtiment de la rue du Spinois. - © Tous droits réservés

Le CPAS de Charleroi et le relais social sont en train de réorganiser les services d’accueil et d’aide aux sans-abri. Une décision dictée notamment par une urgence : le bâtiment abritant l’abri de nuit Dourlet et ses 32 lits (selon les normes Covid) est en mauvais état, comme le rappelle Philippe Van Cauwenberghe, président du CPAS et du Relais social : "l’abri de nuit Dourlet devient vieillissant. Chaque année, les pompiers nous remettent des rapports de plus en plus contraignants. Ce bâtiment est par ailleurs enclavé. On pense que pour être plus efficace dans l’aide à apporter aux gens, réunir toutes les équipes qui les accompagnent sur le terrain au même endroit est important". Les responsables profitent en effet de la création de ce nouvel abri de nuit pour regrouper les services tournés vers l’aide aux sans-abri au même endroit. Pour l’instant, Carolo Rue, le Sass et le Siu sont installés chacun dans un endroit différent de la ville, et cela limite les contacts avec le service d’accueil de soirée et les services de santé mentale qui sont installés rue du Spinois. Jérôme Bonnen est le responsable d’Appuis, la nouvelle structure qui va chapeauter l’ensemble : "le but est de tout centraliser, avec pour objectif final d’améliorer l’accompagnement que l’on offre à l’usager et de faire en sorte que son parcours ne soit plus morcelé d’un endroit à l’autre mais qu’il y ait une vraie continuation dans ce qu’on lui propose".

Avec l’obtention espérée du permis d’urbanisme à la mi-novembre, les travaux devraient débuter début 2021 (coût 350.000 euros). Jérôme Boonen : " le rez-de-chaussée du bâtiment va être entièrement transformé pour qu’on puisse y installer 40 lits, dont 8 qui seront dévolus aux femmes (de plus en plus nombreuses à fréquenter les abris de nuit). A l’extérieur, on relocalisera dans des préfabriqués les services administratifs et les services de jour. L’accueil de soirée, qui est proposé durant les mois d’hiver, sera toujours disposé à l’entresol. Cela permettra aux travailleurs de la soirée, de la nuit et de la journée de faire le lien, de faire circuler l’info de façon optimale. ". Le but est bien sûr que tout soit prêt pour la prochaine période hivernale de 2021-2022.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK