Charleroi prépare sa mobilité pour les dix ans à venir

Plan de la ville
Plan de la ville - © Ville de Charleroi

Charleroi va se doter d'un plan de mobilité. Avec moins de voitures, plus d'espaces pour les piétons et les habitants et moins d'embouteillages. C’est une meilleure gestion du trafic et des emplacements de parking qui devrait aboutir à une mobilité croissante dans le centre-ville.

Charleroi voit loin. La Ville est en train de se construire un plan de mobilité qui fixera les grandes lignes du développement de la circulation dans le centre. Et ce tant dans la ville haute que dans la ville basse. Il y sera question de moins de voitures, de plus d'espaces pour les piétons et les habitants et de moins d'embouteillages.

Le grand principe de ce plan de mobilité est de rendre de l'espace en ville à ceux qui s'y déplacent. Et donc de réduire et de mieux organiser le parking tout en favorisant les transports en commun.

L’objectif est de libérer la ville du trafic de transit qui l'encombre inutilement en favorisant piétons et cyclistes en dépit de la topographie particulière de la ville.

On modifiera les accès à la ville, on changera le sens de certaines rues, on en limitera d'autres à la circulation locale et on favorisera les parkings de dissuasion.

A la ville basse, le boulevard Tirou reste évidemment une des pièces maîtresse du plan de mobilité. Il se confirme que cet axe sera fermé aux voitures en son milieu pour qu'il ne serve plus d'axe de transit à ceux qui traversent la ville en voiture. Pour les autres usagers, ceux qui viennent de l’Ouest seront invités à se garer dans le parking de la Place Albert 1er. Et pour ceux en provenance de l’Est, ils ne pourront aller plus loin que la librairie Molière où ils seront invités à emprunter une " boucle " les ramenant vers l’extérieur du centre-ville.

Voilà donc de quoi changer bien des habitudes mais les autorités assurent qu’elles prendront le temps qu'il faudra pour que les usagers s’y fassent.

Le plan de mobilité qu'appliquera Charleroi sera présenté au Conseil communal dans une quinzaine de jours.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK