Charleroi: peut-on à nouveau boire l'eau du robinet ce mardi?

Lundi, une vaste pollution de l'eau potable a été constatée. Des suites, vraisemblablement, des fortes pluies de ces derniers jours. Marchienne-au-Pont et Roux sont les communes les plus touchées. Au total, 18.000 foyers sont concernés.

Depuis 16h00 hier, six points d'approvisionnement distribuent de l'eau : à Marchienne-au-Pont (place Kennedy), à Roux (au centre sportif, rue Couturelles), à Lodelinsart (place Edmond Gilles, maison communale annexe), à Monceau-sur-Sambre (rue Albert Camus (ex-Ferrer), maison communale annexe), à Jumet (place du Chef-Lieu, maison communale annexe), à Charleroi pour les citoyens de Dampremy (rue de l'Ancre, à l'ancienne caserne des pompiers).

Ce dispositif, déployé dans le cadre du plan communal d'urgence, devrait rester en place aujourd'hui au moins. Le temps pour la Société wallonne des Eaux (SWDE) de vérifier si l'intervention sur le foyer de pollution a été efficace.

"Nous attendons d’avoir les résultats définitifs des analyses de l’eau qui sont menées par la Société wallonne des Eaux, a commenté à notre micro Paul Magnette, le bourgmestre de Charleroi. Dès qu’on nous dit que l’eau est redevenue potable, sans aucun risque évidemment, on pourra arrêter le dispositif. Aussi longtemps que ce sera nécessaire, on continuera à distribuer de l’eau aux points qu’on a mis en place. On a mobilisé des policiers, des pompiers, des gardiens de la paix, et si nécessaire on peut mobiliser davantage de pompiers volontaires, voire la Croix-Rouge, mais à l’heure actuelle ça ne se justifie pas. Mais tout est prêt s’il le fallait pour renforcer les effectifs."

Les canaux de communication vers la population ont pris toute leur importance dans des situations comme celles-ci. "La communication est passée vraiment tous azimuts, à la fois à travers la presse, bien entendu, à travers les sites Internet de la Ville, de la SWDE... On a aussi fait circuler les mêmes informations à travers les réseaux sociaux et nous continuerons à transmettre évidemment une information simple, claire et uniforme pour tout le monde."

A priori, donc, il faudra attendre demain (mercredi) pour un retour à la normale.

On rappelle aussi que l'eau qui a été portée à ébullition pendant au moins 5 minutes est, elle, propre à la consommation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK