Charleroi : peine de travail pour avoir abandonné un voleur en slip dans un bois

Illustration
Illustration - © rtbf.be

Le tribunal correctionnel de Charleroi a octroyé ce lundi une suspension du prononcé à Léonardo R. et une peine de travail de 250 heures à Anthony D. Les deux hommes étaient poursuivis pour avoir embarqué un voleur dans leur voiture, l'avoir frappé puis abandonné en slip dans un bois.

Le 17 août 2008, Léonardo R. avait surpris quatre jeunes en train de lui voler sa moto à Montignies-sur-Sambre. Muni d'une matraque, il les avait frappés et avait réussi à maîtriser l'un d'eux. Aidé par Anthony D., il avait embarqué le voleur dans son coffre et s'était lancé à la recherche d'un deuxième suspect, également passé à tabac. Le conducteur et son complice s'étaient ensuite rendus à Villers-la-Ville pour abandonner leur prisonnier dans un bois, en slip.

Poursuivis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour coups prémédités, vol avec violence, traitements dégradants et détention arbitraire, les deux prévenus ont été reconnus coupables. L'excuse de la légitime défense a été rejetée, faute de nécessité absolue, à l'instar de la provocation, en l'absence de violences graves exercées sur les prévenus.

Vu le contexte, les deux hommes ont toutefois bénéficié de la clémence du tribunal qui a octroyé la suspension du prononcé à Léonardo R. et une peine de 250 heures de travail à Anthony D.

Daniel Barbieux avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK