Charleroi : Nouveau centre Fedasil dans la Cité de l'Enfance

Cet ancien home va accueillir 170 demandeurs d'aide internationale début avril.
Cet ancien home va accueillir 170 demandeurs d'aide internationale début avril. - © Tous droits réservés

Un nouveau centre Fedasil provisoire s’installe à Charleroi. 170 demandeurs d’aide internationale arrivent début avril à Marcinelle. Globalement en Belgique, les demandes augmentent et les procédures sont plus longues. Il faut donc plus de places d’accueil. Et Fedasil prend contact avec des privés qui sont prêts à mettre leurs bâtiments à disposition. Dans la Cité de l’Enfance, il y a un home pour personnes âgées vide depuis un an. Le propriétaire a passé un accord de location.
Fedasil cherche dans le secteur privé de nouvelles structures d’accueil pour héberger ceux qui demandent l’aide internationale.

Frédéric Staes est sur tous les fronts. Dans quatre semaines, le futur directeur devra accueillir 170 personnes et il y a encore du boulot : des travaux, engager du personnel… Tout doit être prêt pour répondre aux besoins des futurs résidents. "Quand ils vont arriver, il faudra savoir qui a besoin de quoi. Est-ce qu’il faut des langes, du lait maternisé, des soins spécifiques ? Tout ça doit être décidé en très peu de temps. La politique chez Fedasil c’est d’assurer, un lit, de quoi se laver et de la nourriture. Ensuite il faudra gérer les procédures de demande d’asile, la vie ensemble…"

Fedasil se réjouit de l’accueil mis en place par les autorités de Charleroi. "Grâce à la mobilisation de la ville, nous avons déjà des contacts avec les écoles. Les enfants pourront être scolarisés assez rapidement", explique Frédéric StaesCe centre d’accueil sera temporaire. Une grosse année. Le temps de laisser passer la vague, l’afflux de demandeurs d’aide internationale. Pour le moment ce sont surtout des Syriens et des Afghans qui demandent l’aide de la Belgique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK