Charleroi-métropole : une structure d'aide à l'entrepreunariat

Charleroi Entreprendre
2 images
Charleroi Entreprendre - © Tous droits réservés

"Charleroi Entreprendre", c'est le nom de la nouvelle structure qui a été présentée aujourd'hui à Charleroi. Elle a pour vocation d'accompagner les candidats entrepreneurs dans l'élaboration et la concrétisation de leurs projets. Elle rassemble une vingtaine de personnes spécialisées dans différents domaines et qui proviennent de l'Igretec, de Sambrinvest, du Centre d'entreprises Héraclès et du Switch. Ces différentes structures disposaient déjà, chacune de leur côté, de services d'accompagnement. "Charleroi Entreprendre" les rassemblera en un lieu unique, une facilité pour les candidats entrepreneurs. 

Un conseil d'administration dirigé par un homme de terrain

Les mégas structures Igretec et Sambrinvest seront présentes au conseil d'administration de "Charleroi Entreprendre". Mais la Sowalfin, Société Wallonne de Financement et de Garantie des Petites et Moyennes Entreprises, qui est également associée à la structure et siégera aussi au conseil d'administration a exigé qu'il soit présidé par une personne qui soit elle-même un entrepreneur. Et c'est Sébastien Croegaert, l'un des patrons de la société Printbox de Montignies-sur-Sambre, qui a été choisi : "quand on m'a choisi, le but a été de ramener du concret au sein du conseil d'administration. Il y a beaucoup de personnes qui sont très techniques, dans le financier...etc. Moi, je suis vraiment un homme de terrain. J'ai bénéficié de ces aides, de ces conseils par le passé. Donc, je sais où le bas peut blesser, où on peut améliorer certaines choses. Mon rôle va aller dans ce sens-là".

 

Dans le prolongement de la cellule Catch

Il existe une similitude évidente dans le graphisme du logo de la cellule Catch et celui de la nouvelle structure "Charleroi Entreprendre". Le travail de Catch prendra fin en mai 2020. D'ores et déjà, "Charleroi Entreprendre" va s'attacher à prolonger les effets voulus par la cellule née dans la foulée de la disparition de Caterpillar pour initier le redressement économique de Charleroi. La structure est un organisme de service public subsidié par les pouvoirs publics. Elle a l'ambition d'aider à la création de 20 entreprises et 250 emplois chaque année. Ses services seront gratuits pour les candidats entrepreneurs. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK