Charleroi : limitation à 30 km/h généralisée dans tout le centre-ville

C’est une mesure qui faisait partie de l’accord de majorité lors de la constitution du collège communal après les dernières élections. Une mesure entérinée ce matin par ce collège et qui sera mise rapidement en application. Désormais, la vitesse sera limitée à 30 km/h dans l’intra-ring. Une mesure qui intervient à un moment intéressant, selon Xavier Desghain, l’échevin écolo en charge de la mobilité : "On a vu que sur les dernières semaines de confinement, beaucoup plus de gens sont retournés à la marche à pieds et pratiquent le vélo. On veut continuer à les favoriser à l’occasion du déconfinement progressif. 75.000 personnes habitent dans un rayon de trois kilomètres autour du centre-ville. Une distance que beaucoup de gens sont capables de faire. On veut les aider en pratiquant du marquage au sol. Dès qu’ils franchiront la limite du petit ring vers l’intérieur de Charleroi, les automobilistes sauront désormais que les cyclistes et les piétons sont prioritaires". C'est une décision de principe que l'administration est chargée de mettre en oeuvre. 

Pas de radars spécifiques

Il n’est pas prévu, dans un premier temps, d’installer des radars destinés à faire respecter cette limitation de la vitesse. Dans le centre de Charleroi, il y a beaucoup d’écoles. Aux abords de celles-ci, la vitesse est déjà et depuis longtemps limitées à 30 km/h. Pour le reste, à part sur quelques boulevards, rare sont les endroits où l’on peut pousser sur l’accélérateur. D’une manière générale, l’échevin de la mobilité compte sur la civilité des automobilistes : "on veut faire de Charleroi une ville accueillante pour les piétons et les cyclistes. Et les automobilistes qui entrent dans Charleroi, une fois garés, deviennent eux-mêmes des piétons. Nous comptons donc sur leur responsabilité".

Une mesure qui sera élargie dès cet été

Xavier Desghain, l'échevin de la mobilité compte bien élargir rapidement cette limitation de vitesse à 30 km/h en dehors du centre-ville : "Dans une quinzaine de quartiers, on compte aussi instauré cette règle. J'espère pour le début du mois de juillet. Dans des quartiers de logements sociaux, densément habités; pour faciliter l'accès à des espaces verts; à proximité des accès au réseau Ravel et de manière générale dans les espaces avec beaucoup d'habitations et peu de voiries où il est intéressant de favoriser la mobilité des piétons et des cyclistes"