Charleroi : les premiers lampadaires LED font leur apparition

Charleroi compte 24.000 points lumineux. Il reste quelques lampes à vapeur de mercure. Elles sont désormais interdites et doivent disparaitre d’ici la fin de l’année. Il y a encore 18.000 luminaires au sodium, une technologie elle aussi dépassée qui sera donc progressivement remplacée par du LED. La transition vers cette nouvelle technologie est assurée sur le territoire communal par les équipes d’ORES,  l’opérateur des réseau gaz et électricité en Wallonie. Ce nouveau type d’éclairage présente de nombreux avantages : la durée de vie des lampes LED est bien meilleure que celle des anciens éclairages et cette nouvelle génération de luminaires permet surtout de faire baisser la facture énergétique de 50 à 65%.

A Charleroi, par exemple, cela devrait permettre de gagner à terme pas moins de deux millions d’euros par an.

Pour l’instant, la ville ne compte que 200 points LED sur son territoire. A l’image de ce qui se fera dans toutes les communes wallonnes, le remplacement des anciennes lampes va se faire de façon progressive jusque en 2030.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK