Charleroi: les ouvriers de Thy-Marcinelle reçoivent par erreur une prime de 30.000 euros

Certains ouvriers ont reçu ce mois-ci un salaire 15 fois plus élevé que d'habitude.
Certains ouvriers ont reçu ce mois-ci un salaire 15 fois plus élevé que d'habitude. - © Pixabay

L’histoire est cocasse: les 230 ouvriers de l’usine sidérurgique Thy-Marcinelle du groupe italien Riva ont reçu ce mois-ci un salaire indexé de 30000 euros. Il s’agit d’une erreur de comptabilité au niveau du paiement d’une prime.

Je n’ai jamais vu ça en dix ans de carrière dans l’usine, explique anonymement un ouvrier. Je sais que cette somme ne nous appartient pas et je n’y ai donc pas touché. Par contre certains de mes collègues ont été moins prudents ; je sais qu’il en a un qui a même été jouer au casino ! "

Certains travailleurs ont déjà reçu un document demandant de rembourser au plus vite. Les autres devraient le recevoir ce lundi. 

La loi est en effet très claire: l'article 1376 du Code civil stipule que "celui qui reçoit par erreur ou sciemment ce qui ne lui est pas dû, s'oblige à le restituer à celui de qui il l'a indûment reçu".

Reste à obtenir ce remboursement: la seule solution pour l'employeur est effectivement d'envoyer un courrier au travailleur lui expliquant en détail la situation et obtenir de sa part un accord écrit quant au principe du remboursement et ses modalités. En cas de refus du travailleur, l'employeur ne peut qu'intenter un recours en justice afin d'obtenir un jugement exécutoire.

Pour la direction c’est donc une solide tuile: en tout environ sept millions d’euros auraient été versés par erreur au personnel.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK