Charleroi: les enfants invités à découvrir le tout nouveau service d'urgences pédiatriques

C'est une petite révolution pour l'hôpital Notre Dame de Charleroi. Dès mardi matin, le nouveau service d'urgences pédiatriques ouvre ses portes et offre un service différencié pour ses jeunes patients: "Nous doublons le nombre de box de soins pour les enfants et ils auront aussi leur propre salle d'attente, explique Stéphane Alongi, chef du service des urgences de l'hôpital. Cette séparation permettra à l'enfant d'être pris en charge dans un cadre plus rassurant par rapport à un service d'urgences classiques dont les patients ont souvent des blessures impressionnantes pour de jeunes yeux". 

Une marionnette pour dédramatiser

Pour célébrer l'agrandissement et la transformation de ce service, les urgences pédiatriques ont décidé d'ouvrir leurs portes à trois classes d'élèves de 3ème primaire de l'Athénée Vauban. Pour ces jeunes enfants, découvrir les urgences de l'intérieur sans être un patient malade ou blessé, c'est un excellent moyen de dédramatiser. Pour l'occasion, Chantal Pierrard, infirmière cerf-volant chargée de former le service de l'hôpital au contact avec les enfants, est accompagnée de Georges, une marionnette très bavarde: "Georges a mal au ventre et les enfants le suivent de l'admission aux urgences en passant par les différents examens jusqu'à l'opération. Si les enfants voient que Georges n'a pas peur et n'a pas mal, ils se diront peut-être qu'eux aussi vivront mieux leur séjour aux urgences s'ils tombent malades ou sont victimes d'un accident", justifie-t-elle.

Les élèves vont aussi se familiariser avec le matériel qui contrôle les paramètres vitaux et tenter de démystifier points de suture ou même piqûres avant de visiter leur partie préférée: le garage, les ambulances et leurs sirènes hurlantes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK