Charleroi : le Spiroudome doit diversifier ses activités

Suite à une baisse de la fréquentation des activités liées au basket, le Spiroudome doit miser sur une diversification.
Suite à une baisse de la fréquentation des activités liées au basket, le Spiroudome doit miser sur une diversification. - © Jmh2o

Le basket n’attire plus les foules. Il y a peu encore, 95% de l’activité du Spiroudome était liée à ce sport. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à 80% et les gestionnaires de la salle emblématique de Charleroi tablent sur à peine 20% d’ici cinq ans. Face à ce constat, il faut trouver d'autres rentrées financières et envisager de nouveaux débouchés.

Le Spiroudome a de beaux atouts pour se repositionner : il y a tout d’abord la grande salle qui accueille les matchs de basket du Spirou ainsi que différents spectacles et concerts. Des investissements viennent d’y être réalisés pour la rendre plus modulable.

" Il faut environ 10 heures pour passer de la configuration basket à celle prévue pour les spectacles, explique le directeur général Eric Schonbrodt.  Mais si il n’y a pas trop de difficultés techniques, ça peut se faire en trois ou quatre heures ! "

 Le complexe compte aussi des loges, un restaurant et différents espaces destinés à accueillir des séminaires, des évènements pouvant réunir de 10 à plus de 6000 personnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK