Charleroi: le parking des Rivages va disparaître au profit d'un quartier d'affaires

Le parking des Rivages à Charleroi va être démonté cet été déjà
3 images
Le parking des Rivages à Charleroi va être démonté cet été déjà - © C. Biourge - RTBF

La fermeture du parking des Rivages à Charleroi a été annoncée ce lundi en fin de journée. Ce parking de 400 places, situé juste à côté des bâtiments du TEC (presqu'en-dessous du ring), s'est vu refuser le renouvellement des autorisations nécessaires à son maintien par la Région wallonne. Une décision contre laquelle la Régie communale autonome (RCA), l'exploitant du parking, a décidé de ne pas introduire de recours. 

Aujourd'hui, on sait pourquoi : le projet du "Left Side Bussiness Park" va prendre place à cet endroit. Ce "Left Side Bussiness Park", c'est ce nouveau quartier d'affaires et de logements annoncé depuis septembre 2015 à la Ville Basse.

Rive Gauche, c'est 25 euros par jour!

En attendant, ce sont 400 places de parking qui vont disparaître. Les seules qui sont encore bon marché dans le centre-ville, comme l'affirment ces utilisateurs : "C'est un peu malheureux parce que c'est ce qui restait de plus abordable ici en ville. Ici, c'est 5 euros la journée. Dans les autres parkings, cela peut varier de 1 euro à 2,50 euros par heure !", affirme ce commerçant de Charleroi. "5 euros la journée, c'était quand même intéressant, surtout pour les gens qui travaillent. Et surtout pour ceux qui travaillent à Rive Gauche. C'est 25 euros par jour là-bas !", déclarent ces deux autres dames.

D'autres, par contre, estiment que ce démontage est nécessaire : "On essaie de faire quelque chose dans Charleroi et le centre-ville est d'une réussite exceptionnelle. Je trouve que cela pourrait être plus sympa ce petit parking...Quoiqu'il est très efficace...", nous répond cet architecte ; "C'est pour laisser place à un projet. Donc, il y a une raison valable et puis, dans l'état dans lequel il est, je pense, que c'est mieux pour tous", déclare un autre client du parking.

Ce n'était que du temporaire...

A la base, le parking des rivages a été construit en 2003. Suite au réaménagement du Boulevard Tirou. C'était donc une façon de combler la perte d'emplacements de parking. Mais ce ne devait être que du provisoire, nous dit-on aujourd'hui. Et à présent, il y a Rive Gauche et ses quelques 1000 places de parking, précise-t-on.

Quoi qu'il en soit, l'exploitation du parking des Rivages s'arrêtera au 30 juin à minuit. Son démontage est prévu dans la foulée. Emmanuel Pepinster, le directeur-gérant de la Régie communale autonome : "C'est un démontage du parking pendant l'été. On va honorer les conventions qui sont passées avec l'ensemble de nos usagers qui prévoient une exploitation jusqu'au 30 juin 2017. Pour la suite, dans l'attente des projets futurs, une solution sera proposée directement et personnellement à l'ensemble de nos clients".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir