Charleroi : le chantier des parcovilles se termine

Les travaux de remblayage du parcoville situé boulevard J. Bertrand se poursuivent
3 images
Les travaux de remblayage du parcoville situé boulevard J. Bertrand se poursuivent - © ©rtbf-Grégory Fobe

La démolition des parcovilles qui a débuté en juin 2014 entre dans sa phase finale. Ces systèmes de parkings souterrains automatisés construits en 1991 n’ont jamais vraiment fonctionné et étaient abandonnés depuis très longtemps. Au boulevard Janson, les travaux sont déjà terminés.

Il aura fallu 17000 tonnes de Remblais pour combler les silos des parcovilles. Initialement, grâce à un système d’ascenseur, il était possible d’y parquer de façon automatisée des voitures dans des sortes de niches. Le système a toutefois rapidement connu des problèmes techniques et a été laissé à l’ abandon. Certains de ces parkings n’étaient toutefois pas totalement vides : une BMW des années 80 a ainsi été découverte dans le parcoville de la rue de France. Le véhicule s’y trouvait depuis plus de 20 ans. Il était toutefois encore en état de fonctionner. Le propriétaire a été identifié mais il vit aujourd’hui en Afrique.

Cette démolition s’inscrit dans le cadre plus large du plan Vauban qui vise à revitaliser et à sécuriser la ville haute. Au boulevard Janson les trois parcovilles ont totalement disparu pour laisser place à des espaces dallés. Les travaux doivent maintenant se poursuivre boulevard Bertrand face à l’Eden et à la rue de France. Il ne restera alors plus qu’à s’attaquer au dernier des 6 parcovilles que comptait Charleroi : celui situé au niveau du parc Astrid.

Grégory Fobe

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK