Charleroi : le Centre électronique va déménager, dans l'espoir de jours meilleurs

Le Centre électronique est présent dans le centre-ville depuis plus de 50 ans.
Le Centre électronique est présent dans le centre-ville depuis plus de 50 ans. - © Google Street View

Véritable institution commerciale à Charleroi, ce grand magasin d'électroménager, hi-fi et multimédia situé sur le boulevard Tirou, va déménager et licencier une partie de son personnel. L’enseigne va emménager dans son hall de réparation et de pièces détachées, basé à la chaussée de Philippeville à Marcinelle. Une migration forcée en quelque sorte. En attendant, plusieurs personnes vont perdre leur emploi.

Au Centre électronique, c’est carrément la procédure Renault qui est enclenchée. Ce qui signifie que sur la cinquantaine d'emplois existants, au moins 10 vont disparaitre (mais il n'y a pas encore de chiffres définitifs).

La direction a déjà informé le personnel de sa volonté, et celui-ci rencontrait justement les syndicats ce lundi soir afin de faire un premier tour de table des questions qui se posent. Le constat, lui, n'est pas neuf : le Centre électronique connaît des difficultés depuis plusieurs années.

Le premier coup de semonce est venu de l'arrivée en 2004 de son concurrent le plus féroce, Médiamarkt. Mais, avec les années, la vénérable institution carolo, présente en centre-ville depuis plus de 50 ans, avait redressé la tête.

Deuxième problème : la baisse du pouvoir d'achat des clients. Les ventes de gros appareils électroménager ou hi-fi diminuent. Or, c'est là que les marges bénéficiaires sont les plus grandes.

Enfin, les travaux du centre-ville ont rajouté cette couche supplémentaire qui fait passer de situation "problématique" à "grave". Pour la direction, c'est en effet la dégradation de l'attractivité et de l'accessibilité du centre qui sont en grande partie responsables de la situation actuelle.

La volonté de la direction est d'aller vite. On parle d'un déménagement début 2013, afin d'être plus efficace, plus accessible et "de mieux servir le client".

Les syndicats rencontreront la direction pour une deuxième réunion d'information en début de semaine prochaine.

Christine Borowiak

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK