Charleroi : la Montagne aux piétons ou aux autos ?

La photo réalisée par l'opposition Ecolo ne souffre pas de contestation
La photo réalisée par l'opposition Ecolo ne souffre pas de contestation - © Ecolo Charleroi

Les travaux de la rue de la Montagne sont, pour ainsi dire, terminés à Charleroi. Mais cette artère commerciale sera-t-elle totalement rendue aux piétons ? La question est posée par l’opposition Ecolo qui pointe une signalisation routière plutôt équivoque.

C’est une observation qui va déboucher sur une question officielle de l'opposition Ecolo lors du prochain Conseil communal : la rue de la Montagne est-elle encore, oui ou non, une rue piétonne ?

Si vous n'êtes pas de Charleroi, que vous circulez en voiture et que vous vous retrouvez dans la rue de Montigny derrière l'Inno, vous arriverez au pied de la rue de la Montagne. Là, vous la trouverez engageante et vous vous y engagerez en voiture.
Deux situations peuvent alors se produire pour vous :
* ou vous allez jusqu'au-dessus, vous tournez autour de la place Charles II et poursuivez votre chemin. Vous ne saurez même pas que vous venez de faire quelque chose de curieux.
* un policier vous a vu quand vous vous êtes engagé dans la rue de la Montagne. Il est carolo et il sait que cette rue est piétonne. Il siffle et vous êtes bon pour le PV.
Mais il ne faut pas vous tracasser. En effet, rien dans la signalisation, au pied de la rue de la Montagne, ne vous empêchait de la grimper en voiture. Mieux : un panneau flambant neuf, rond, bleu, avec une grosse flèche blanche engageante, vous incitait à l'emprunter.

Bref, dans l'état actuel des travaux, et de la nouvelle signalisation qui devait y mettre une touche finale, la rue de la Montagne n'est plus piétonne.

On va sûrement régler ça prochainement mais, décidément, Charleroi a quelques difficultés avec la finition des travaux qu'elle commande. Et ceux qui piétinent, à deux pas de là, devant la piscine de l'Helios dont l’inauguration a été reportée vous diront la même chose.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK