Charleroi: La brasserie du pays noir défend l'image de sa région

Charleroi : La brasserie du pays noir défend l'image de sa région.
Charleroi : La brasserie du pays noir défend l'image de sa région. - © Tous droits réservés

C'était l'inauguration pour la "Brasserie du Pays Noir" ce weekend. Les Carolos connaissent déjà cette bière depuis quelques mois dans les commerces mais cette fois, elle sera produite le long de la Sambre à deux pas du centre-ville.

Nicolas et Julie en sont le couple fondateur. C'est une histoire d'amour et d'amour de la bière. "On a commencé il y a dix ans dans un garage avec des casseroles", se souvient Nicolas Renard. "En 2015 on s'est dit qu'on allait passer à la vitesse supérieure. Ça coïncidait avec les 350 ans de Charleroi. Il nous a fallu trois ans pour obtenir ces espaces et pouvoir se professionnaliser."

En mars 2018, le couple lance un crowdfunding qui a rassemblé plus d'argent que prévu. Plusieurs centaines de personnes y ont participé. "Et ça nous a confirmé qu'il y avait un engouement ici à Charleroi pour avoir notre bière carolo." Confirmation ce weekend avec 800 visiteurs rien que pour la journée de samedi.

Trois choix : la brune, la blonde et les bières éphémères qui ne sont produites qu'une fois pour tester. "Mais quand on voit le succès de certaines de ces bières ce weekend, je crois qu'on va relancer la production." C'est une petite brasserie de plus. Les micro-brasseries éclosent un peu partout et c'est le succès presque à chaque fois. "Les gens veulent brasser mais surtout, les gens veulent boire autre chose. Des bières qui ont une petite touche supplémentaire. C'est ce qu'on essaye de faire ici mais en même temps, ce sont des bières accessibles, pas trop caractérisées... Ce sont des bières passe-partout mais avec ce quelque chose qui les rend attirantes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK