Charleroi : Ingrid Colicis quitte la politique

Ingrid Colicis, ex-parlementaire wallonne et échevine des Sports à Charleroi.
Ingrid Colicis, ex-parlementaire wallonne et échevine des Sports à Charleroi. - © Belga

Elle l'avait annoncé, elle l'a fait : l'échevine socialiste de Charleroi, Ingrid Colicis, a diffusé sur sa page Facebook ses dernières réflexions sur la vie politique carolo. "Dernières" réflexions, parce qu'elle ne se présentera plus aux élections d’octobre et va donc quitter la politique dans quelques semaines.

Ingrid Colicis quitte une carrière politique qui l'avait amenée à Namur, où elle fut parlementaire wallonne, avant de céder à l'appel des siens et de rentrer à Charleroi pour participer, comme échevine, à la législature qui devait être celle du renouveau, celle qui se termine dans quinze jours, la législature 2006-2012.

Qualité première de la jeune femme : le franc parlé. Alors pourquoi se priver une dernière fois... Ceux qui la fréquentent sur Facebook peuvent ainsi consulter le bulletin qu'elle donne à quelques-uns de ses futurs ex-collègues. De quoi peser une dernière fois sur une campagne électorale, à laquelle elle ne participe plus. "Votez pour celui-là, ou pour celle-ci. Celui-ci j'aime moins, celle-là pourquoi pas…" Bon.

Mais Ingrid Colicis intéressera surtout le prochain, ou la prochaine, échevin(e) des Sports à Charleroi. Fidèle à elle-même, elle plaide une dernière fois pour ce qu'elle a défendu : le sport pour tous, les équipements accessibles au plus grand nombre, l'aide d'abord aux clubs qui forment les jeunes, les piscines pour les écoles en journée, les vestiaires, les murs d'escalade… Un plaidoyer. Ingrid Colicis quitte la politique. A reculons. Peut-être même à regret.

Alain Vaessen

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK