Charleroi : infiltrations d'eau au commissariat flambant neuf

Charleroi : infiltrations d'eau au commissariat flambant neuf.
Charleroi : infiltrations d'eau au commissariat flambant neuf. - © Tous droits réservés

Des fuites d'eau ont bien été constatées dans le nouveau commissariat de police de Charleroi inauguré à l'automne dernier, a indiqué mercredi après-midi Philippe Stratsaert, le chef de corps de la police de Charleroi. Les journaux du groupe SudPresse faisaient état mercredi matin de ces problèmes.

Selon Philippe Stratsaert, l'entrepreneur a bien été averti du problème que posaient ces infiltrations. Il va tenter d'y remédier en vertu de la mission de maintenance que prévoit le contrat le liant à la Ville de Charleroi. Ce dernier court sur une durée de 25 ans et permet à la police de recourir aux services de l'entrepreneur sans débourser de supplément.

Malgré les dégâts constatés et la pose provisoires de Bâches, le travail a pu continuer normalement au sein du bâtiment inauguré le 14 novembre dernier.

Pour Dimitrios Ziazias, directeur des moyens techniques de la zone de police, il ne faut pas éxagérer l'ampleur des infiltrations dont la cause est parfaitement connue : "Des bavettes d'étanchéité ont été sectionnées localement lors de la pose des 300 000 briques que comporte l'édifice. Au regard de la taille du bâtiment on peut parler de dégâts mineurs qui seront réparés au plus tard la fin du mois de mars prochain".

Ce qui est clair, c'est que ce bâtiment offre de bien meilleures conditions de travail que le précédent que nous occupions, a affirmé Philippe Stratsaert. Le nouveau commissariat dispose notamment selon lui de davantage de sanitaires.

Le nouveau bâtiment a été imaginé dans les bureaux de l'architecte français Jean Nouvel.

Thomas Rorive avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK