Charleroi : expo punko-psychédélique au CAL

Charleroi : expo punko-psychédélique au CAL
2 images
Charleroi : expo punko-psychédélique au CAL - © Tous droits réservés

C'est une exposition particulièrement originale qui est présentée à partir du 27 mai au Cal, le Centre d'Action Laïque de Charleroi. L'artiste bruxellois Elzo Durt présente une exposition intitulée "Asphyxie". Il propose une centaine de sérigraphies et de risographies d'inspiration morbide, biblique, punk, pop, psychédélique, mais aussi des affiches de concerts, des pochettes de disques. Il faut dire que l'artiste, graphiste de formation, est polyvalent et est aujourd'hui reconnu au niveau international : il multiplie les expos dans les galeries branchées européennes et américaines, mais c'est l'une de ses premières grosses expos en Belgique. "C'est vrai que j'expose beaucoup plus facilement à l'étranger que dans mon pays, donc je suis très content d'exposer ici, à Charleroi. Ca fait du bien parce que ça n'arrive jamais!".

Un artiste post-punk ?

L'artiste n'a que 36 ans mais se revendique pourtant du mouvement ... punk ! "N'exagérons pas, c'est surtout la musique punk qui m'attire, et l'attitude qui va avec. Je suis aussi influencé par les sixties et leur côté psychédélique, les affiches de cinéma des années 20 ou encore par les bds, européennes, américaines et les mangas bien sûr ! Bref, c'est un mélange de plein de choses ! je n'ai pas vraiment de maître à penser, parce que mon art, c'est d'abord du collage sur ordinateur. Donc, ce qui m'influence le plus, ce sont les documents que je vais trouver plutôt que les artistes que je vais copier".

Elzo Durt est un touche-à-tout. Il collabore notamment beaucoup avec la France. " je fais beaucoup de pochettes de disques pour un gros label français, Born Bad Records, et je réalise en grande partie leur communication graphique. Indirectement, je fais partie de la scène "garage" française." Il a réalisé la pochette d'un album du chanteur Stéphan Eicher, réalise des affiches pour de nombreux festival européens. Un artiste qui a donc le vent en poupe, et du talent à revendre. Les compositions peuvent parfois agresser visuellement, tant elles sont riches et colorées, avec des thématiques qui cherchent à provoquer, mais le talent est dans l'intelligente juxtaposition de genres et de styles différents, qui forment un univers unique, très personnel et prometteur.

L'exposition est visible jusqu'au 24 juin au CAL, rue de France, 31, à Charleroi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK