Charleroi est clairement en "affaires courantes", pendant que le MR et le cdH regardent au balcon

L'hôtel de ville de Charleroi.
L'hôtel de ville de Charleroi. - © Flickr - ElArch

Les négociations se poursuivent à Charleroi en vue de former une nouvelle majorité. Un peu plus d'une semaine après les élections, il y avait déjà un conseil communal lundi soir. Un conseil avec les futurs anciens conseillers, en attendant le mise en place de la nouvelle assemblée le 3 décembre prochain. Et la séance a été plutôt expéditive…

Un conseil communal qui commence à 18h30 et se termine avant 20h00, c'est exceptionnel à Charleroi ! Preuve que l'on est bien en "affaires courantes", si on peut dire.

Il y a eu les élections, une nouvelle assemblée va être installée mais en attendant, il faut continuer à faire tourner la Ville, explique le bourgmestre Paul Magnette. "Après une élection, il y a toujours une période de transition. On négocie aujourd'hui sur la formation d'une nouvelle majorité. Quand celle-ci aura été mise en place, il y aura un nouveau collège. En attendant, c'est le collège surtout qui continue à gérer les affaires courantes. Exactement comme avec un gouvernement. D'autant que le Code prévoit que c'est seulement le 3 décembre que les nouveaux conseillers seront installés. Il reste encore un conseil communal, fin novembre (avec les anciens conseillers, les anciens membres du collège). Et puis, le 3/12, on aura les nouvelles équipes."

Et ce dernier conseil communal avec l'ancienne équipe se tiendra le 19 novembre prochain.

De quoi a-t-il été alors question lundi soir ?

Une séance rapide donc, avec quelques questions d'actualité sur les travaux au boulevard Mayence, le point sur une éventuelle "salle de shoot" à Charleroi, le bilan de l'affichage électoral ou encore la fermeture temporaire de l'abri de nuit Dourlet (suite à un problème de punaises de lit)… Un abri qui sera d'ailleurs rouvert ce jeudi juste avant le début de la période hivernal le 1er novembre.

On a aussi voté quelques modifications budgétaires et approuvé toute une série de décisions. Bref, les "affaires courantes". Le tout dans une ambiance assez relax. Pas de prise de bec : entre Paul Magnette et l'opposition PTB - Ecolo qui sont en pleine négociation pour former une nouvelle majorité. Pendant ce temps-là, le MR et le cdH, les actuelles partenaires du PS, regardent au balcon. Ils n'ont toujours pas été consultés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK