Charleroi: des chèvres dans la cour de récré de l'école clinique

Il y a une quinzaine de jours, des chèvres ont été introduites au sein de l’école clinique de Montignies-sur-Sambre. Cet établissement provincial spécialisé accueille des élèves qui souffrent d’un handicap physique ou mental.

" Leur enclos se situe dans la cour de récréation sur un talus qui a tendance à être envahi par des acacias et des renouées du Japon, explique Marc Van Durme en charge de la gestion des espaces verts de la province. Elles débroussaillent et éliminent les plantes invasives. Très vite, on s’est dit que les placer ici avait tout son sens et pouvait surtout s’inscrire dans un beau projet pédagogique. Les enfants leur ont réservé un accueil incroyable : c’était beau à voir et ça nous a définitivement convaincu."

Marc Van Durme et ses collègues ont préparé et conditionné les chèvres pour qu’elles puissent s’intégrer parfaitement au sein de l’établissement : " Nous les avons biberonnées. Nous les avons promenées en laisse et même habituées à la présence de chaises roulantes. "

Une autre expérience similaire est menée à l’institut Léon Hurez de La Louvière où quatre moutons ont remplacé avec succès les tondeuses à gazon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK