Charleroi : condamné à rembourser 80 000 euros pour avoir vendu des copies de montres

Illustration
Illustration - © Ice-watch.com

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné ce mercredi deux individus à 18 et 30 mois de prison avec sursis pour avoir importé des marchandises contrefaites. Parmi celles-ci, il y avait des milliers de montres Ice Watch. L'une des deux personnes devra rembourser 80 000 euros au fabriquant de montres.

En avril 2012, les douaniers de Zaventem avaient intercepté deux colis destinés à un Jumétois. Le premier contenait 430 copies de montres Ice Watch, l'autre 588 montres, 300 Taser et 200 GSM. Les perquisitions menées chez le suspect avaient permis de constater que l'intéressé commandait des marchandises contrefaites en Chine via un site Internet. Selon le parquet, il dégageait ainsi 75 000 euros de bénéfices par an.

L'enquête s'était élargie à un complice du Jumétois, qui était plutôt orienté vers le commerce de textiles et de parfums également contrefaits. Les prévenus revendaient également des pilules de "Kamagra", ersatz du Viagra.

A l'audience, Ice Watch avait réclamé plus de 500 000 euros aux deux prévenus.

Dans son jugement, le tribunal a ramené cette demande à 80 000 euros contre le premier prévenu, et à un euro provisionnel contre le second. Si le premier prévenu a aussi écopé d'une peine de 18 mois de prison avec sursis, le second s’est vu condamner à 30 mois avec sursis.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK