Charleroi: ça n’est pas inconciliable de faire du cirque et de parler des élections

L'école du cirque de Charleroi a choisi les élections comme thème pour sa saison 2018-2019
2 images
L'école du cirque de Charleroi a choisi les élections comme thème pour sa saison 2018-2019 - © rtbf-Grégory Fobe

Faire du trapèze, du diabolo ou de l’acrobatie tout en parlant des élections avec les enfants et les adolescents ; c’est le défi que s’est lancé l’école du cirque de Charleroi.

« Nous avons travaillé ces derniers mois sur le thème des élections, explique la coordinatrice Marie Vandamme. A travers nos ateliers, nous conscientisons les enfants au droit de pouvoir faire des choix. L’idée, c’est vraiment d’apporter un plus pour améliorer leur bien-être et en faire des citoyens actifs ! »

Les animateurs ont également été sollicités et invités à se mettre dans la peau d’un ministre de la Culture. Lorie, responsable d’un cours d’acrobatie, défendrait une culture accessible à tous : « je rêve qu’elle soit riche, divertissante et pleine de poésie ! »

Lors de ses ateliers, Lorie a aussi expliqué aux jeunes qu’elle encadre l’importance d’aller voter et l’influence que ça peut avoir sur leur quotidien.

« On a fait des jeux de rôle et on devait choisir de quitter le groupe ou d’obliger trois personnes à le faire, explique Arthur 16 ans et Camille 14 ans ; on a donc organisé un vote. Beaucoup se sont finalement abstenus et on a réalisé que ce vote blanc donnait plus de poids à la majorité et que ça avait donc de l’influence. Si on veut vraiment quelque chose, on doit le faire savoir ! »

Lors de la journée portes ouvertes, des urnes ont aussi été installées à une dizaine de mètres du chapiteau où se déroulaient les spectacles. Parents et animés ont été invités à y glisser un bulletin de couleur : un vote sur les animations, les ateliers les plus demandés qui doit permettre d’établir le nouveau programme de l’école du cirque de Charleroi qui fête ses 20 ans l’année prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK