Chaos ou pas ? Ce mardi soir, Angèle et les Diables Rouges se partagent le Plateau du Heysel à Bruxelles

Chaos ou pas? Ce mardi soir, Angèle et les Diables Rouges se partagent le Plateau du Heysel à Bruxelles
Chaos ou pas? Ce mardi soir, Angèle et les Diables Rouges se partagent le Plateau du Heysel à Bruxelles - © Images Belga

Il y aura du monde ce soir sur le plateau du Heysel. Avec – hasard du calendrier – un concert d’Angèle "soldout" et un match des Diables Rouges contre Chypre dans le même créneau horaire. Mobilité et sécurité : l’heure sera aux dispositifs renforcés.

54.000 personnes pour les deux événements

Au Palais 12, Angèle chantera devant une salle pleine à craquer. 14.000 fans. Les Diables Rouges eux joueront contre Chypre devant 40.000 personnes environ. Deux gros événements à moins d’un kilomètre de distance. Du côté de la police, le personnel mobilisé sera renforcé et le dispositif adapté au cours de la soirée, "On prépare la soirée depuis plusieurs semaines, il y a eu plusieurs réunions", explique Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone Bruxelles-Capitale Ixelles. "Et puis quand on est sur le terrain, on voit parfois que l’on doit un peu adapter le scénario. Pour cela, on se trouve ensemble dans un centre de commandement où les partenaires sont aussi présents, tels que la STIB, la police fédérale etc. Donc on peut tout de suite intervenir si c’est nécessaire parce que parfois on doit fermer des rues". En fonction de l’affluence avant et après le match, les artères suivantes pourront être coupées à la circulation : l’avenue Houba-de-Stroope, l’avenue Impératrice Charlotte, l’avenue des Magnolia.

Des renforts sur plusieurs lignes de la STIB

La police communiquera ces changements sur Twitter. Elle conseille de venir en transports en commun. La STIB a d’ailleurs prévu des renforts au niveau des métros et des trams, comme elle en a l’habitude lors des matchs des Diables. Avec un plan B si l’afflux de passagers est trop important. Cindy Arents, porte-parole de la STIB, détaille : "Il faut savoir aussi que lors de chaque match, on prévoit des trams et des métros en réserve qui seront là pour être injectés sur le réseau. Ce n’est pas toujours nécessaire mais ils sont là et sont également prévus ce soir".

Un test pour les futurs projets Néo

Ce n’est pas la première fois que plusieurs événements se télescopent sur le plateau du Heysel. Il y a cinq ans tout pile, c’était la fin du salon Cocoon, un match des Diables Rouges et un concert complet de Stromae. Depuis, un comité de gestion des activités a été mis en place : "Aujourd’hui, il y a ce comité de gestion qui regarde le calendrier, mais il se fait que parfois on ne peut pas toujours faire correspondre le calendrier international des Diables Rouges et celui des artistes", dit Philippe Close, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles. "Les artistes réservent plus d’un an à l’avance. Le calendrier des Diables Rouges peut tomber six mois avant, mais surtout, on veut prouver que sur le plateau du Heysel, on peut avoir plusieurs grands événements en même temps".

A la question de savoir si c’est un test grandeur nature pour les futurs projets Néo ? Philippe Close répond : "C’est déjà un le test que l’on a par rapport à notre permis d’environnement. On doit pouvoir démontrer que l’on peut faire fonctionner l’ensemble en même temps. C’est vrai qu’il y a du monde mais on va essayer de faire en sorte que l’expérience dans le stade et lors du concert d’Angèle, la plus favorable possible".

Toutes les informations concernant les questions de mobilité autour du Plateau du Heysel sont ici
 

Les Diables rouges sont fin prêts (sujet JT de ce lundi)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK