Chambre du Conseil de Mons: mandats d'arrêts confirmés pour 4 hommes suspectés de trafic de stupéfiants

Illustration
Illustration - © pixabay

 La chambre du conseil de Mons a confirmé lundi les mandats d'arrêts émis jeudi dernier à l'encontre de quatre hommes suspectés de trafic de stupéfiants, indique mardi le parquet de Tournai.

Les quatre suspects comparaissaient lundi devant la chambre du conseil de Mons, qui a décidé de confirmer pour un mois les détentions préventives.   Les hommes poursuivis sont un habitant de Kain (Tournai) âgé de 44 ans, un Tunisien âgé 41 ans et deux Français, de 22 et 23 ans, domiciliés à Wattrelos et Wattignies, dans le nord de la France.    

La police de Tournai avait interpellé mercredi dernier un individu en possession de 9,28 grammes d'héroïne et 3,37 grammes de cocaïne. Au terme de son interrogatoire, les policiers ont mené une perquisition dans une maison à Tournai où ils ont mis la main sur 242,68 grammes d'héroïne, 30,37 grammes de cocaïne, une somme de 1.743 euros, cinq GSM et deux balances de précision. Quatre personnes ont été interpellées sur les lieux.    

Les cinq suspects ont été présentés jeudi à la juge d'instruction, qui en a placé quatre sous mandat d'arrêt. Un Tournaisien, âgé de 45 ans, a été relaxé sans condition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Matin Première
en direct

La Première Bxl

Matin Première