Centres de garde: les médecins interpellent la ministre de la Santé

La CLA organise un colloque sur la place de la famille et de  l'entourage dans les problèmes de dépendance.
La CLA organise un colloque sur la place de la famille et de l'entourage dans les problèmes de dépendance. - © http://www.colux-assuetudes.be/

Des médecins accusent Maggie de Block (Open Vld) d'avoir retiré une somme de 10 millions d'euros du budget 2016.

Ces 10 millions devaient servir à développer des centres de garde en Belgique, pour faciliter les gardes médicales, surtout à la campagne. Ils seraient indispensables au maintien d'une médecine de proximité, en Brabant wallon par exemple.

Aujourd'hui, le Docteur Henrotte accueille ses patients dans son cabinet ou se déplace directement chez eux. Mais à partir du mois de mars, en cas d'urgence, c'est dans le nouveau poste de garde de Braine-l'Alleud que le médecin aurait dû consulter, aurait, parce que... "Ils seront reportés. On nous annonce le 1er janvier 2017."

Poste de garde pour attirer les jeunes médecins

La Brabant wallon est à la traîne en matière de postes de garde pour les généralistes. Trois doivent être créés: à Braine-l'Alleud, Ottignies et Jodoigne. A en croire le docteur Henrotte, ce serait la solution pour attirer des jeunes à la campagne. "A Ottignies, effectivement, les responsables ont été contactés par trois ou quatre jeunes généralistes." Et ils ne seraient pas venus s’il n’y avait pas ces possibilités de garde ? "Clairement."

Paul de Munck, du syndicat médical GBO, explique: "On parle aussi de la qualité des soins. Un médecin qui est overbooké dans sa journée, qui doit assurer des gardes, qui est épuisé, qui ne sait même pas prendre une journée de récupération, vous comprendrez que personne ne veut être soigné par quelqu’un qui est complètement surmené."

Des investissements remis en cause

Mais le développement et la généralisation de ces postes de garde seraient aujourd'hui remis en cause, avec la réduction des subsides du fédéral. Les médecins le diront ce soir à la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) et, ils le promettent: des actions pourraient suivre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK