Caterpillar: retour au calme après la colère sur le site de Gosselies (vidéo)

L'usine d'assemblage de Caterpillar à Gosselies va fermer ses portes. Ce sont 2200 emplois qui sont concernés. 

Une soixantaine de travailleurs se sont regroupés, très en colère, vendredi matin. Des grues ont été déplacées pour bloquer l'entrée du site.

En milieu de journée, les grues ne bloquaient plus que la sortie des marchandises et l'ambiance étaient plutôt calme sur place. De nombreux travailleurs ont quitté les lieux.

Les employés n'ont absolument rien cassé

"Il reste encore entre 60 à 70 machines sur le site, nous les avons rentrées comme moyen de pression, si nécessaire, pour peser dans la balance, indique Thierry Rys, agent de qualité de l'entreprise. Mais les employés n'ont absolument rien cassé, je peux vous le certifier", insiste-t-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK