Catastrophe de Ghislenghien: des victimes toujours devant la Justice

Catastrophe de Ghislenghien: des victimes toujours devant la Justice
Catastrophe de Ghislenghien: des victimes toujours devant la Justice - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Plus de 15 ans après la catastrophe de Ghislenghien, la majorité des blessés et les proches des disparus ont été indemnisés mais il reste une quarantaine de victimes toujours devant la justice pour obtenir réparation. Une information publiée dans l'Echo qui témoigne de la complexité des systèmes d’indemnisation. La catastrophe de Ghislenghien a causé la mort de 24 personnes et en a blessé 132 autres. En 2011, la justice a, en appel, condamné deux sociétés privées à indemniser les victimes. Un arrêt confirmé un an plus tard par la Cour de Cassation. 

Au total, 30 millions d’euros ont permis à la société Fluxys d’indemniser trois cents parties civiles. Une dizaine d’autres contestent encore les montants alloués pour leur préjudice. La situation la plus problématique concerne une trentaine d’autres victimes. Celles-ci avaient accepté un dédommagement dans l’urgence. Une somme d’argent provenant du Fonds commun de garantie des accidents. 

L'accord, qui a été concrétisé par la signature d'une convention, les empêche aujourd’hui d’obtenir une indemnisation bien supérieure au premier montant alloué. Une nouvelle bataille juridique s’est donc engagée après la condamnation judiciaire de Fluxys pour obtenir l’annulation des conventions signées par les parties civiles avec le fonds des accidents. Une étape nécessaire pour obtenir ensuite une réparation de Fluxys. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
<<<<<<< HEAD =======
>>>>>>> master