Cartable trop lourd ? Quels bons réflexes adopter ?

On l’observe dès les premiers jours de la rentrée : les cartables des enfants sont souvent trop lourds ou mal adaptés, avec pour conséquence : des problèmes de dos dès le plus jeune âge. A Tournai, l’école du dos du Centre hospitalier de Wallonie picarde accueille une vingtaine d’adolescents par an.
Objectif : leur apprendre les bons réflexes pour préserver leur dos.

Ce jour-là, la séance est consacrée à un apprentissage : comment bien porter son cartable ou son sac à dos. "Tu dois bien porter les deux bandoulières sur les épaules et essayer de le remonter le plus possible pour que ton cartable te colle au dos au maximum", conseille Sarah Verraeghe, ergothérapeute, à un enfant qui a des problèmes de dos et qu’elle encadre.

Pas plus de 6 kilos

"Les sacs pèsent facilement 8 à 10 kilos", nous explique-t-elle. "Or, normalement, le cartable d’un enfant ne doit pas excéder 10 à 15% de son poids. Donc, si on fait un petit rapport, et que l’on considère un enfant de 40 kilos, son cartable ne devrait pas peser plus de 6 kilos".

Mais les jeunes patients comme Jalanne sont aussi conscientisés au problème. "On se rend compte qu’on fait vraiment plein de choses de la mauvaise manière. Il faut gérer l’intérieur du sac par exemple, ne pas mettre tous les cours. Ceux dont on n’a pas besoin, on les laisse à la maison".

Et pour les spécialistes de l’école du dos, comme le Docteur Franc, il est par ailleurs utile de mettre en alerte les enseignants et les parents : "leur dire d’être à l’écoute parce qu’on n’a qu’un dos pour toute la vie. Apprendre aussi aux parents à utiliser leur dos. Parce que par mimétisme, l’enfant ou l’adolescent va reproduire de mauvaises habitudes de ses parents".

Dans cette école du dos on estime qu’un enfant sur cinq de moins de 12 ans est déjà victime de problèmes de dos.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK