Caravanes sur les quais à Liège: la police renforce les contrôles

Traverser Liège avec une caravane, c'est interdit. Des panneaux l'annoncent plusieurs kilomètres avant l'entrée de la ville. Mais un certain nombre de touristes hollandais et allemands ignorent l'interdiction. Et quand ils se retrouvent sur les quais, ils doivent se ranger et écouter le motard.

Il y a toujours une explication: "On a vu le panneau trop tard", ou bien "On a suivi le GPS". Mais la règle est simple: si le véhicule, avec son attelage, fait plus de six mètres, il ne peut pas passer par la ville.

L'interdiction de traverser Liège avec camions et caravanes date de l'inauguration en 2000 de la liaison E25-E40 et même si on est Hollandais ou Allemand, nul n'est censé ignorer la loi. "S'ils s'engagent sur les quais et que des contrôles sont organisés, tant pis pour eux" indique Pascal Gillot, porte-parole de la police de Liège. "Ils devront faire demi-tour sur le pont de Bressoux, retourner vers l'échangeur de Cheratte et repartir vers la liaison E25/E40".

Depuis 13 ans, il est possible de contourner la ville par le nord mais tous les ans, des centaines de touristes l'ignorent et assourdissent les Liégeois qui vivent sur les quais.

 

F. Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK