Cap 48: la prévention des prématurés

Chaque année, Le centre de suivi des Anciens Prématurés Liège-Luxembourg accueille environ 220 nouveaux patients pour des consultations de dépistage. Docteur Renaud Viellevoye, du service de néonatologie de l'hôpital de la Citadelle de liège. "Plus un trouble est repéré tôt, plus on peut profiter des capacités du cerveau d’apprendre différemment pour en diminuer l’impact sur le développement ultérieur et plus on peut aussi accompagner les parents vers la reconnaissance des difficultés de leur enfant lorsque le cas se pose ou, au contraire, rassurer les parents d’enfants indemnes".

Pendant 5 ans, ces consultations annuelles sont gratuites.

Docteur Renaud Viellevoye : "En Belgique francophone Cap 48 a réellement joué un rôle de détonateur vis-à-vis de ce programme. En 2009, l’initiative Cap 48 a permis d’offrir un remboursement de ces consultations de suivi aux familles. C’est très important lorsqu’on sait que la prématurité touche plus facilement les populations socio-économiques défavorisées. La fréquentation des consultations a réellement explosée et l’Inami depuis le mois de septembre finance désormais les consultations de dépistage offertes aux prématurés".

Si un trouble est détecté chez l'enfant, les parents pourront immédiatement être orientés en fonction du diagnostic, vers des kinés, des logopèdes ou des neuropsychologues.

Erik Dagonnier

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK