Cap 48 aide également la protection de la jeunesse

Chanteclair accueille 15 jeunes entre six et 18 ans, placés par les services d'aide et de protection de la jeunesse. Olivier Collin, directeur de Chanteclair, précise que le but est d'héberger des jeunes en difficulté :

"Les réinsérer en famille le plus tôt possible, quand c'est possible. Les amener à l'autonomie vers 18 ans, lorsqu'il n'y a pas de possibilité de réinsertion en famille.

Tous nos enfants sont scolarisés, du plus petit au plus grand. Le soir ils sont comme en famille, accueillis, nourris, et on fait les devoirs avec eux.

On essaie aussi qu'ils aient des activités extérieures, qu'ils soient autonomes, et que leur attitude soit correcte. Qu'ils soient en lien avec la société."

Les subsides de CAP 48 vont permettre l'achat d'un nouveau minibus, outil vital afin de transporter les enfants, notamment vers leurs activités extrascolaires, dans cette zone rurale.
Le nouveau minibus est d'ores et déjà commandé, il devrait arriver début aout, juste à temps pour emmener les enfants en vacances à la mer.

A noter que l'association avait déjà fait appel à CAP 48 en 2007 et avait reçu des subsides pour meubler les chambres et les communs.

Anaïs Stas, Christine Pinchart

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK