Cannabis: les administrateurs d'une asbl restent en prison 15 jours de plus

L’idée de Ma Weed Perso, c’est de cultiver ses propres plants de cannabis et lutter ainsi contre le trafic de stupéfiants.
L’idée de Ma Weed Perso, c’est de cultiver ses propres plants de cannabis et lutter ainsi contre le trafic de stupéfiants. - © Flickr - Drome

Faut-il s'attendre à un tour de vis répressif en matière de drogue douce, de la part des autorités judiciaires, à rebours de la volonté du législateur ? C'est en tout cas ce que donner à penser les déboires d'une association liégeoise de consommateurs d'herbe. Deux administrateurs ont été placés sous mandats d'arrêt, lundi. Ils ont comparu ce vendredi devant la Chambre du conseil qui a voulu les libérer, mais le Procureur du Roi a interjeté appel.

Depuis la loi, votée en avril de l'an passé, cultiver un plant de cannabis, et détenir trois grammes pour ses besoins personnels, ce n'est pas permis, mais c'est devenu une banale infraction.

Aux quatre coins du pays, des initiatives ont fleuri, des "groupements de consommateurs", en quelque sorte. Fumer son herbe à soi, c'est finalement un moyen efficace de lutter contre le trafic de stupéfiants.

Trois jeunes de la région liégeoise ont fondé une association, sous la dénomination Ma Weed Perso, dans cet esprit. Ils ont même pris la précaution de prévenir la police zonale de leurs activités.

Mais lundi, ils ont été perquisitionnés, et les deux administrateurs ont été placés sous mandat d'arrêt. Ils ont comparu devant un juge ce vendredi, qui a ordonné de les libérer, sous conditions. Mais le Procureur du Roi a interjeté appel, ce qui signifie quinze jours de détention de plus.

C'est que, pour le magistrat de l'accusation, en charge de ce dossier, il s'agit d'une incitation à l'usage de substances illicites. Et ça, ça reste interdit.

Les travaux parlementaires du printemps dernier, travaux préparatoires au changement de règlement, ne vont pas vraiment dans ce sens. Mais la justice semble sourde aux préoccupations des élus de la nation.

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30