Canicule : des CPAS mettent en place des tournées spéciales à domicile

Contre la chaleur, mieux vaut prévenir que guérir. Particulièrement en ce qui concerne les personnes les plus fragiles et les plus isolées. C’est pourquoi, en entendant les prévisions de température inquiétantes pour les prochains jours, certains Centres Publics d’Action Sociale ont décidé de mettre en place des mesures d’exception.

C’est notamment le cas à Genappe, en Brabant Wallon, où une équipe de quatorze aides familiales rend visite quotidiennement à une centaine de personnes âgées ou en incapacité de se déplacer pour leur apporter un repas et s’assurer qu’elles vont bien. Depuis ce mardi, leur travail a encore augmenté car c’est ce service qui va devoir prendre des mesures de prévention contre la canicule dans la commune.

Josiane Duplicy est l’une de ces aides familiales, ce mardi matin elle doit rendre visite à pas moins de vingt-quatre personnes mais pour chacune d’entre elles, souvent des personnes âgées, elle s’assure que ses conseils en matière d’hydratation sont bien suivis : " En général, j’aime bien qu’ils boivent au moins un peu devant moi pour être sûre qu’ils ouvrent au moins la bouteille, parce que j’ai déjà vu des bouteilles qui restaient fermées " nous explique-t-elle.

Car si la distribution de bouteilles d’eau fraîche fait partie des mesures supplémentaires prises pour cette semaine, cela n’est pas suffisant. Les trois prochains jours seront chargés pour Josiane et ses collègues puisque la mise en place d’une tournée supplémentaire a aussi été décidée : " Pendant la tournée des repas (Ndlr : la tournée du matin), cela prend déjà évidemment plus de temps mais surtout il y a une tournée en plus l’après-midi où là on va même chez des gens qui ne prennent pas les repas et qui sont isolées pour voir s’ils boivent bien, s’ils vont bien, s’il ne faut pas faire venir le médecin (…) C’est une tournée spéciale canicule qui n’existe pas en temps normal " poursuit Josiane Duplicy.

Au sein des hôpitaux ou des maisons de repos, les soignants doivent aussi faire plus attention aux personnes fragiles mais les locaux sont souvent climatisés et les personnes régulièrement en contact avec le personnel. Les CPAS, eux, doivent veiller sur des personnes très isolées socialement, disposant de peu d’autonomie et de moyens financiers et qui passent donc généralement l’été dans des habitations mal isolées, non-climatisées, et sans accès à des aliments et des boissons adéquates. Pour être certain de ne laisser personne sur le carreau, le directeur du CPAS de Genappe, Vincent Girboux, a de plus souhaité ouvrir exceptionnellement à tous les habitants de la commune la possibilité de bénéficier de ce type de suivi : " Pendant cette période de forte chaleur, on permet à tous habitants qui se sentent un peu en difficulté ou qui souffre de ces chaleurs de s’inscrire dans la tournée et de ce fait là il recevra la visite d’une aide familiale qui non seulement passera amener des bouteilles d’eau mais qui verra aussi si tout se passe bien " détaille-t-il. Un coup de fil au CPAS suffit pour s'inscrire.

Une surcharge de travail pour le courageux service d’aide familiale mais durant les prochains jours, plus que jamais, certains vont devoir transpirer un peu plus pour éviter le pire aux plus fragiles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK