Campus de la Plaine: des opposants à un projet immobilier s'attachent à des arbres

Une dizaine d'opposants au projet immobilier sur le campus de la Plaine se sont attachés aux arbres pour empêcher l'abattage et les travaux de voiries qui débutaient ce mardi matin.
2 images
Une dizaine d'opposants au projet immobilier sur le campus de la Plaine se sont attachés aux arbres pour empêcher l'abattage et les travaux de voiries qui débutaient ce mardi matin. - © RTBF

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées mardi matin sur le site universitaire de La Plaine pour bloquer les travaux du projet immobilier Universalis Park d'Immobel, entamés depuis 07h30. Des étudiants se sont attachés aux arbres peu avant 11h00.

Un rassemblement est organisé à l'extérieur du chantier. Une dizaine de personnes se sont attachées en duo aux arbres, tandis que quelques étudiants essaient d'assurer leur sécurité. "Nous sommes déjà une dizaine à être attachés aux arbres, mais les travaux ne se sont pas arrêtés pour autant", constate Maxime Vancauwenberge (président de Comac-ULB, le mouvement étudiant du PTB). "C'est pourtant dangereux".

Le comité "Sauver La Plaine" a pris contact avec son avocat pour introduire un recours en suspension, le temps que le recours en annulation soit tranché. "Ils ont déjà rasé une grande partie des arbres en quelques heures", dénonce Alicia Schmit (porte-parole du comité "Sauver la Plaine"). "Ce chantier va durer trois jours et va abattre plus de 150 arbres. Il vise à à dégager la future voirie communale."

En août dernier, ils avaient déjà mené une action similaire afin de sensibiliser le public à la préservation du site écologique de la Plaine. Selon le collectif "Sauver la Plaine", le projet Universalis Park engendrera la destruction du plus grand espace vert d'Ixelles.

Le promoteur du projet immobilier a accepté de réaliser 10% de logements moyens conventionnés calculés sur la surface totale des logements et de mettre en place sur l'actuel parking de la Plaine un parc de presque deux hectares accessible au public. Il a prévu de bâtir environ 8.000 m2 de kots étudiants sur les 75 000 m² à 100 000 m² de logements.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK