Campagne pour les nouveaux horaires de la SNCB: une fameuse maladresse

SNCB
SNCB - © RTBF

Le spot publicitaire de la SNCB qui vise à promouvoir les nouveaux horaires de trains mis en place dès le 14 décembre déclenche la colère d'une famille à Mons. Elle se dit scandalisée et estime que la SNCB a été à tout le moins négligente ; du côté de la Société des Chemins de fer on estime ne pas avoir commis d'erreur.

De quoi s'agit-il ? Dans ce spot, il est question d'un certain Monsieur Lefebvre: "Le matin aux heures de pointe, à partir du 14 décembre, il y aura plus de trains vers Bruxelles, même chose au retour. Plus de trains, c'est plus de choix pour voyager à l'aise, n'est-ce pas Monsieur Lefebvre ?"

Le problème, c'est que le jour de la catastrophe de Buizingen, le 15 février 2010, Sébastien Lefebvre a pris le train à l'heure de pointe de Mons vers Bruxelles, et il n'est jamais revenu... Il faisait partie des 18 victimes ce jour-là.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK