Camp des louveteaux d'Embourg interrompu: les animateurs avaient bu

Le camp des louveteaux d'Embourg aurait dû se terminer le trente juillet. Mais les treize enfants sont rentrés chez eux avec quatre jours d'avance. Leurs chefs avaient bu de l'alcool explique la fédération. Au point de ne plus être capables d'animer. Geoffroy Crepin, pour la fédération des scouts: "On n'estimait pas possible que le camp puisse se dérouler jusqu'à son terme dans des conditions suffisantes de sécurité et de qualité d'animation pour les enfants. Ce qui est important à dire aussi, c'est qu'il y avait déjà eu un travail et une mise en garde préalable, un engagement des animateurs par rapport à cette situation de consommation d'alcool, et ils n'ont pas tenu leur engagement. Ils connaissaient très bien les conséquences s'ils ne s'y tenaient pas. L'alcool est un problème de société qui touche l'ensemble des jeunes. On met en place le maximum en tant que fédération pour conscientiser nos animateurs à leurs responsabilités et la majorité en sont conscients. Fermer un camp, c'est extrêmement rare, ça arrive une ou deux fois sur l'ensemble de la saison".

Ce camp louveteaux comptait treize enfants de huit à douze ans. Le staff de cinq animateurs a été suspendu pour trente jours. Au bout de ces trente jours, la fédération et l'unité scoute d'Embourg décideront si ces cinq chefs louveteaux sont oui ou non exclus du mouvement pour consommation excessive d'alcool.

François Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK