Cabinets ministériels: Défi joue la carte de la transparence

La Secrétaire d'Etat Cécile Jodogne (Défi)
La Secrétaire d'Etat Cécile Jodogne (Défi) - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Depuis ce mardi, les sites internet de Didier Gosuin et Céline Jodogne contiennent la liste de tous les mandats exercés par les membres de leur cabinet, selon une information publiée par Le Soir. L'objectif déclaré des deux membres Défi du gouvernement bruxellois est d'améliorer la bonne gouvernance, en luttant contre les éventuels conflits d'intérêts. Du chauffeur au ministre en passant par le réceptionniste, tout le monde a dû se plier à l'exercice. Pour les mandats publics, mais aussi privés.

Qu'ils soient trésorier d'un club sportif, membre d'une association culturelle ou sympathisant d'oeuvres caricatives, tous les collaborateurs Défi ont dû communiquer leurs activités extérieures au cabinet. "Il y a eu des questions, c'est normal, mais il n'y a pas eu d'objections, indique la sercétaire d'Etat Cécile Jodogne. C'est une information qui relève en partie de la vie privée, mais mes collaborateurs travaillent pour un ministre, qui est une fonction publique. Il n'est donc pas anormal de pouvoir lever d'éventuelles suspicions de conflit d'intérêt. Et vous pourrez constater qu'il n'y a pas à avoir de suspicions."

L'initiative satisfait Christophe Van Gheluwe, l'un des initatiateurs de la plateforme transparencia.be : "Cela fait plus d'un an que je travaille sur la question de la composition des cabinets ministérriels. Il a déjà été difficile d'obtenir rien que le nom des personnes qui travaillent au sein des cabinets. Certains, comme Rudi Vervoort ou Fadila Laanan ont mis un an avant de transmettre ces informations. Ici, c'est l'étape suivante, et c'est une très bonne chose. Une fois qu'il y a des bons élèves, il faut que la classe suive..."

Non à "la surenchère en cours"

Cette opération de transparence est aussi une opération de communication. Dans la course à la bonne gouvernance, le parti amarante met habilement la pression sur les autres partis du gouvernement bruxellois. Mais les autres ministres ne se bousculent pas pour commenter le cavalier seul des deux mandataires Défi. "L'initiative est à considérer", selon le cabinet de Pascal Smet, mais à rejeter pour celui de Guy Vanhengel, qui ne souhaite pas "participer à la surenchère en cours." Et le cabinet du Ministre-Président de trancher : "le point sera discuté en gouvernement jeudi afin que tous les ministres se coordonnent."

Il est vrai que l'exercice de la transparence peut s'avérer périlleux. Cécile Jodogne l'a constaté à ses dépens. Sur son site internet, la Secrétaire d'Etat a omis de mentionner son poste d'administratrice au sein de l'Académie Intercommunale de Saint-Josse-ten-Noode/Schaerbeek. Une erreur rapidement corrigée pour un mandat bénévole dont elle est par ailleurs démissionnaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK