Ça va swinguer au Festival de Jazz de Comblain-la-Tour

Ça va swinguer cette année à Comblain avec la présence du Gipsy Jazz Band, du violoniste liégeois Dany Willem qui a eu la très bonne idée d'inviter Tchavolo Schmitt, un des plus grands et des plus rares guitaristes manouches: "C'est vraiment une image incontournable du style. On ne peut pas s'intéresser au jazz manouche sans connaître Tchavolo. Il faut profiter de sa venue parce qu'il se fait très rare à l'étranger, il ne sort pratiquement plus de France. C'est donc un honneur qu'il nous fait de venir".

Le trio O'Juliette qui s'inspire du grand Django Reinhardt est lui aussi à l'affiche comme de nombreux autres artistes belges parmi lesquels Jacques Pirotton Trio, Géraldine Cozier en duo avec le pianiste Georges Hermans ou encore la musique métissée de Zanzibar.

Et puis deux toutes grosses pointues américaines cette année, le multi-instrumentiste Marcus Miller, et pour ouvrir le festival ce vendredi, Esperanza Spalding, la révélation féminine de ces dernières années. "Elle est jeune, elle a 28 ans" explique Nicole Wuidar, programmatrice. "Mais elle a déjà glané plusieurs Awards, notamment l'année dernière celui du meilleur jeune musicien et celui du meilleur album de jazz vocal cette année en février. C'est vrai qu'elle ne joue pas d'habitude pour 1000 ou 2000 personnes et là, on est super heureux".

Le Festival de Jazz, c'est ces 5, 6 et 7 juillet. Toutes les infos sur le site www.comblainjazzfestival.be

 

B. Alié

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK