C'est parti pour les travaux sur le R9, le petit Ring de Charleroi

Près de 50 000 véhicules l'empruntent chaque jour. D'où que l'on vienne, le R9 est très pratique pour le trafic de transit ou pour accéder à la ville.

Mais l'ouvrage, long de 5,6km, fait bien son âge (40 ans). Ponts, viaducs et revêtement doivent être rénovés.

"On va mettre l’ouvrage à nu pour se retrouver sur le béton de la dalle de tablier, explique Sébastien Houdart (ingénieur responsable du chantier). On va réparer les bétons et remonter les différents équipements : les joints d’étanchéité et de dilatation, les glissières de sécurité répondront désormais aux normes européennes, on mettra aussi de nouveaux éclairages publics plus adaptés au contexte urbain du ring…"

La première phase qui commence ce lundi concerne une partie aérienne d'1,8 km comprenant 15 ponts et viaducs et 9 sorties et accès. Elle va durer un an.

Deux bandes de circulation seront maintenues en permanence. L'asbl Charleroi Centre-ville s'est efforcée d'informer au mieux les automobilistes ces derniers jours. "Le Ring ne sera jamais fermé totalement, assure Sophie Colin (directrice de l’asbl). Les sorties seront fermées les unes après les autres, mais jamais en même temps. De sorte que les automobilistes pourront toujours accéder au centre-ville. Les bandes seront réduites mais on pourra encore circuler sur le R9."

L'utilisation des transports en commun (bus et métro) est plus que jamais recommandée. Tout comme le R3, le grand ring, si l'on veut contourner Charleroi. Il n'y a plus désormais qu'à prendre son mal en patience…

Cédric Loriaux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK