C'est l'imbroglio autour du dossier Just Under the Sky

"Just Under the Sky" serait situé juste à côté du pont Van Praet.
"Just Under the Sky" serait situé juste à côté du pont Van Praet. - © Belga

Le projet de grand centre commercial "Just Under the Sky", juste à côté du pont Van Praet, est à deux doigts de se concrétiser. Il lui manque juste ce que l'on appelle le permis socio-économique suite à un recours introduit par l'Unizo (classes moyennes flamandes). C'est alors un comité qui regroupe plusieurs ministres fédéraux et régionaux qui doit trancher. Ce comité s'est réuni il y a deux semaines et a rejeté le recours. Enfin, tout le monde le pensait sauf le SP.A Johan Vande Lanotte, qui a pourtant aussi voté dans ce sens.

C'est à n'y rien comprendre ! Tout semblait pourtant clair à la sortie de cette réunion. Les différents ministres avaient rejeté le recours de l'Unizo et donc accordé le permis à l'unanimité moins une abstention, celle de la ministre des Classes moyennes Sabine Laruelle.

Mais quelques jours plus tard, le PV de cette réunion présidée par Johan Vande Lanotte en charge de l’Économie au fédéral retient que rien n'a été décidé. Benoît Cerexhe, ministre bruxellois de l'Emploi y perd son latin. "C’est très étonnant, c’est le moins que l’on puisse dire. Suite à cette réunion, un projet de PV a été diffusé, qui ne transcrit pas cette décision et qui indique une nouvelle réunion pour le 3 janvier. Mais cela n’a jamais été convenu. Au contraire même, il y a eu vote et on n’a jamais parlé d’une réunion ultérieure."

Johan Vande Lanotte que nous avons contacté reconnaît qu'il y a bien eu un vote et qu'il s'est prononcé contre le recours de l'Unizo. Mais pour lui, il s'agissait juste d'un vote à titre indicatif en attendant tous les éléments pour prendre la décision finale. Quels éléments ? On l'ignore, le socialiste flamand ne veut pas en dire plus.

Mais comment expliquer cette soudaine marche arrière? Johan Vande Lanotte a-t-il un agenda caché?

Hasard ou coïncidence, le 18 décembre (jour de cette fameuse réunion), le conseil d’État cassait le permis d'environnement de Uplace, un autre projet de méga centre commercial. Un projet situé le long du ring en région flamande, à quelques kilomètres à peine de son concurrent bruxellois.

A noter que si le ministre Vande Lanotte ne signe pas le rejet du recours de l'Unizo avant le 9 janvier, le permis socio-économique sera délivré par défaut. Bref, cela reviendra au même. Les travaux pourraient donc débuter comme prévus au printemps de cette année.

Pierre Vandenbulcke

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK