C'est au tour des Taxis bruxellois de porter plainte contre Uber

Une plainte pour concurrence déloyale et pratique délictueuse du transport rémunéré. La plainte d'ATB concerne également la société Djump qui propose les mêmes types de services.

"Le client donne sa carte de crédit à Uber, qui déduit le montant de la course réalisée par le chauffeur, explique Constantin Tsatsakis (patron d'ATB). Et puis Uber rétribue le chauffeur, moins un petit pourcentage pour eux. Forcément !" Djump procéderait de la même façon, "même si c’est un peu moins flagrant".

L’ATB et ses 130 membres ont fait leurs comptes : "Nous arrivons à 10 euros par jour, par client perdu. Ce qui nous fait 13 200 euros. Fois deux (Djump et Uber), cela fait 26 000 euros d’astreintes que nous demandons par jour !"

Deux autres associations de taxis (Taxis United et Taxis UEPTTC) devraient également déposer plainte prochainement.

Geoffroy Fabre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK