Buizingen, 15 février 2010, vos témoignages

Buizingen
Buizingen - © Archive Belga

L'accident de train de Buizingen, c'était il y a presque un an. Le train Quiévrain-Liège a 10 minutes de retard. A hauteur de Buizingen, 14 km avant Bruxelles, il est percuté par celui qui effectuait la liaison Louvain-Braine-le-Comte.

La collision est brutale.

Le wagon de tête du train, le wagon première classe, est littéralement broyé, certains disent même qu’il a été décapité. Des gens hagards quittent les wagons moins touchés par l’impact.

Dehors, il neige. Il y a un peu de brouillard aussi. C’est le premier jour des vacances de carnaval.

Les secours mettent une dizaine de minutes à arriver sur les lieux.

Ils évacuent les blessés graves vers les hôpitaux, les valides vers le centre de crise, le centre sportif de Buizingen.

Bilan : 19 morts, 170 blessés. Beaucoup sont originaires de la région de Mons. Mais le bilan ne sera définitif que plusieurs  jours après la catastrophe.

L’identification est souvent difficile. L’attente des familles insoutenable.  

Il faudra des jours aussi pour évacuer les carcasses accidentées. Permettre le retour à la "normale" pour la circulation des trains. Et enfin effacer les stigmates de la catastrophe.

Et vous, comment avez-vous vécu ces moments ?

Etiez-vous dans un des deux trains, avez-vous vu ces wagons éventrés dans cette zone, étiez-vous en attente de nouvelles de vos proches, partis vers Bruxelles ou vers Braine-le-Comte ce matin-là ? Laissez-nous vos témoignages.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK