Budget communal: la Justice s'intéresse aux comptes de Molenbeek

Budget communal: la Justice s'intéresse aux comptes de Molenbeek
Budget communal: la Justice s'intéresse aux comptes de Molenbeek - © Tous droits réservés

La justice se penche sur la comptabilité de la commune de Molenbeek du temps où le socialiste Philippe Moureaux était bourgmestre. Y a-t-il eu alors des irrégularités budgétaires ? Des membres de la nouvelle majorité communale en sont convaincus. Sur base de leurs déclarations dans la presse, le parquet de Bruxelles a ouvert une information judiciaire et commencé des auditions.

Y a-t-il eu des irrégularités pendant ses deux décennies comme bourgmestre ? C'est l'avis, en tout cas, de certains membres de la nouvelle majorité molenbeekoise qui a relégué Philippe Moureaux et son parti dans l'opposition.

Ces dernières semaines, l'échevin cdH des Finances avait parlé de "recettes fictives" qui auraient été inscrites dans d'anciens budgets.

D'autres avaient évoqué des recrutements très importants en année électorale, ou encore des investissements communaux avec la caisse qui sert à payer le personnel. Ces montants non imputés s'élèveraient à environ 9 millions d'euros pour la période 2010-2012, expliquent nos confrères. Période durant laquelle l'ancien bourgmestre, Philippe Moureaux (PS) était toujours à la barre. D'après le quotidien, ce grand déballage a pu inciter la justice à enquêter.

Ce mardi matin, le Parquet de Bruxelles confirme de son côté l'ouverture d'un début d'enquête, une "information judiciaire", à charge de X, pour une fraude sur le territoire molenbeekois.

"Un procès-verbal initial a bien été rédigé au sein de la police judiciaire fédérale de Bruxelles. Ce procès-verbal est rédigé à charge de X pour des faits susceptibles d'être qualifiés de faux et usage de faux commis par un fonctionnaire ou un officier public ", a commenté Ine Van Wymersch (la porte-parole, Substitut du Parquet de Bruxelles).

Le parquet du Procureur du Roi de Bruxelles a envoyé les premiers devoirs à la PJF de Bruxelles. Les premières auditions d'éventuels témoins ont déjà eu lieu. L'échevin des Finances actuels, le cdH Abdelkarim Haouari, a - semble-t-il - déjà été auditionné. Cela dit, l'enquête n’en étant qu’à ses débuts, le parquet ne fera donc pas d’autres déclarations à ce stade.

Maladresses, erreurs ou fraude?

Nous avons contacté l’ancien bourgmestre ce mardi matin pour lui poser la question, et lui demander s'il était au courant de cette enquête. "Je n’en sais strictement rien. Je n’ai été informé de rien. J’apprends ça ce matin par un tweet de Laurette Onkelinx."

Philippe Moureaux déclare également qu’il n’a pas eu vent du fait que des fonctionnaires ou des élus communaux avaient été auditionnés par le Parquet de Bruxelles.

"Je ne comprends pas. Si il y a une information, qu’elle se déroule (…) Mais deux ans et demi après, je ne comprends pas. Les comptes ont toujours été faits dans les règles habituelles. Je ne pense absolument pas qu’il y ait eu des irrégularités. Est-ce qu’il y a eu, à un moment donné, des erreurs ? Je n’en sais rien, mais des irrégularités… Je garde une totale confiance à l’égard des fonctionnaires", commente le socialiste.

L'ex-bourgmestre estime encore que "tout ce déballage… ce (ne) sont (que) des manœuvres politiciennes d'élus qui essaient de reporter sur le passé leurs erreurs propres budgétaires actuelles." Fin de citation.

Une chose est sûre: à Molenbeek, le sujet embarrasse. S'il y a eu illégalité, l'ancien homme fort de Molenbeek ne sera pas le seul inquiété. Tout l'ancien collège est juridiquement responsable, donc aussi le cdH et le MR (toujours au pouvoir).

Myriam Baele

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK